Le blog d'André Willemijns

Ce que j'apprends chaque jour

La Norvège

  Juin 2016

Le paysage norvégien est discret et divers fait de contrastes frappants et de nuances subtiles. Fjords profonds, plateaux d'altitude, chapelets d'îles, montagnes : le minéral est roi. Pourtant, la végétation, là discrète et fragile, ici dense et odorante, teinte de vert les reliefs. La Norvège c'est aussi des villes, Oslo la capitale et Bergem, ville de culture aux séduisants quartiers historiques.


Oslo, capitale de la Norvège

En 1814, les auteurs de la première Constitution norvégienne en firent la capitale officielle du nouveau royaume. Leurs efforts furent anéantis par la Suède, qui unifia les deux pays sous sa domination. En 1905, après la dissolution de cette union, Christiania commença à prospérer en tant que capitale de la Norvège moderne. La ville reprit son nom d'origine, Oslo, en 1925.

L'artère principale, Karl Johans gâte, constitue un axe majestueux qui part vers l'ouest à travers le cœur de la ville, jusqu'au Palais royal. La plupart des musées sont installés dans le centre, sur la presqu'île de Bygdoy ou près du Vigelandsparken.

Le palais-royal

L'artère principale, Karl Johans gâte.

Le parc Vigeland (Vigelandsparken)

Le parc Vigeland (Vigelandsparken) situé au nord-ouest du centre-ville et presque entièrement dédié aux sports. C'est un des endroits les plus visités d'Oslo. Il a été dessiné par Gustav Vigeland 1875-1948), le plus célèbre sculpteur norvégien du 20e s..Le parc contient 200 sculptures monumentales sur le thème de la destinée de l'homme, de l'enfance à la vie adulte.

Au-delà du pont (où est placé le bébé coléreux devenu l'emblème de la ville), de ces groupes de statues en bronze et de la fontaine centrale allégorique, on atteint le point culminant du parc, le Monolithe.

Le Lyseljord et le rocher de la Chaire (Preikestolen)

Tout le long des 42 km du Lysefjord, qui porte bien son nom de "fjord de la lumière", les roches granitiques luisent d'une lumière éthérée. Le Lysefjord est le fjord préféré de nombreux visiteurs, et sa fascinante beauté est incontestable, c'est l'une des plus belles destinations de Norvège.

Avec ses trois faces presque lisses plongeant à pic sur 604 m dans les eaux du fjord, le Preikestolen (rocher de la Chaire) est un monstre de la nature.

Le Lyseljord

Le rocher de la Chaire

Le Geirangerfjord

Le fjord qui serpente sur 20 km de long est probablement le plus beau et le plus impressionnants de tout le pays. Il décrit une courbe gracieuse en forme de S entre deux murs presque verticaux de roche gris foncé en partie recouverts d'une végétation sauvage. L'eau ruisselle le long de la paroi rocheuse, formant de magnifiques cascades, telles les célèbres Sept Sœurs (Sostre), qui tombent d'une grande hauteur avec un bruit assourdissant.

Si vous arrivez du nord par l'0rnevegen, le "chemin de l'Aigle", comme sont surnommés les 7 derniers kilomètres de la très spectaculaire Route 63 partant d'Ândalsnes, vous serez ébloui par les vues que dévoilent les 11 lacets à mesure de la descente vertigineuse le long du fjord étroit.

Geiranger et le Geirangerford

La Cascade, les Sept Sœurs (Sostre)

Le Geirangerford vue de la route des Aigles

Les routes touristiques

La route de l'Atlantique (Atlanterhavsveien)

Longue de 8 km, cette route, construite en utilisant un chapelet d'îles comme points d'appui, franchit les bras de mer sur huit ponts (dont l'un dessine une sorte d'ellipse dans l'espace qui vous donne l'illusion de vous envoler)

La route des Trools (Trollstigveien)

Ouverte en 1936, cette route traverse l'une des régions les plus désertiques du pays. Lorsqu'on atteint le col, la route passe entre plusieurs sommets qui culminent entre 1 500 m et 1 800 m, le plus élevé étant Trolltindene à l'est. Sur les pentes raides et nues s'effritent de nombreuses roches.

Sites olympiques de Lillehammer

Les Jeux d'hiver de 1994, ont été organisés à Lillehammer et d'importantes infrastructures ont été construites. Contrairement à d'autres anciens sites olympiques, la plupart des équipements fonctionnent toujours, et les visiteurs peuvent faire le tour des principaux, regroupés dans un grand parc appelé Olympiaparken.

La plus spectaculaire de ces infrastructures est le tremplin de saut à ski. Le principal tremplin de saut à ski (K120) donne accès à une piste longue de 136 m, inclinée à 37,5°. La vitesse au décollage est de 86 km/h, et le plus long saut lors des Jeux a été de 104 m. Ce tremplin de saut est accessible par un télésiège offrant une fantastique vue panoramique sur la ville. Si les 952 marches ne vous font pas peur, sachez que l'ascension à pied est gratuite.

Les tremplins de saut à ski