Ce que j'apprends chaque jour

La Révolution russe a cent ans

Novembre 2017

La Révolution russe a cent ans, et les publications abondent. Pour mieux comprendre ces événements, il faut revenir au journaliste américain John Reed, témoin direct des événements de 1917, qu'il couvre comme reporter, mais aussi comme fervent partisan des bolcheviks.

Au cours des grandes journées d’octobre 1917, John Reed a parcouru en toute liberté la «Capitale rouge», recueilli les analyses des principaux acteurs politiques, et écouté le peuple de Petrograd dans les cercles qui se formaient, dès l’aube, sur les places publiques, à la porte des boulangeries, à l’intérieur des casernes. De retour aux États-Unis, il rassembla dans un livre l’essentiel de ses observations vécues, dans l’urgence, cette «aventure» humaine dont il apparaît toujours, aujourd’hui, comme l’un des témoins les plus proches.

Dans son livre “DIX JOURS QUI ÉBRANLÈRENT LE MONDE”, préfacé par Lénine, John Reed a fourni de ces événements un témoignage qui confine au roman historique tant sa prose enlevée est prenante de vie et d’humanité.

Pour acheter le livre :  voir le site web des édition du Seuil

 

Pour en savoir plus sur John Reed, on (re)verra avec intérêt le film “Reds”, de Warren Beatty, (1981), diffusé récemment sur ARTE.

Le film a l’ambition de retracer la tumultueuse existence de John Reed, figure légendaire de la gauche américaine. La réussite de “Reds” tient dans l’équilibre émouvant que le film installe entre l’histoire d’amour de John Reed avec l’écrivain féministe Louise Bryant (interprétée par Diane Keaton) et la relation étroite que le couple va entretenir avec l’Histoire du XXème siècle.